Etat d’avancement du programme sur la Glomérulopathie (néphropathie)

Avril 2017 dans la biobanque Cani-DNA, nous avons :

– 617 échantillons d’ADN de Dogue de Bordeaux

– 171 chiens pour lesquels nous avons des données RPCU (ratio protéine /créatine Urinaire)

– Environ 70 chiens, encore en vie, sont suivis pour la néphropathie

– Environ 20 chiens pour lesquels Rachel Lavoué a des résultats d’Histologie et de microscopie électronique (avec un collègue italien).

Le Club de race participe aux frais de transport des prélèvements spécifiques (sang, biopsies, urines, ….). Plusieurs réunions ont été faites en 2016 entre Rachel Lavoué, ENV Toulouse, et l’équipe du CNRS de Rennes (Anne-Sophie Guillory, Laetitia Lagoutte, Maud Rimbault), dont une avec le collègue histologiste italien.

Le projet est à la phase de collecte des prélèvements, recensement des cas, suivis cliniques.

Les collègues Belges ayant travaillé sur ce projet entre 2010 et 2013, ont cessé le projet et ont confié à l’équipe de Catherine André les prélèvements ADN (une cinquantaine) et les données génétiques de l’époque (GWAS sur 50 chiens, données de séquence d’un chien datant de 2013/2014).

Dès qu’un financement pourra être obtenu sur ce projet, nous exploiterons les données cliniques et réaliserons les analyses génétiques pertinentes (GWAS, séquençages, en lien avec ce qui a déjà été réalisé par l’équipe belge).

Besoins immédiats : 3000 euros, surtout pour l’équipe de Toulouse, pour parfaire les données cliniques et de microscopie électronique …

Besoins en 2018/2019 : 20 000 euros pour génotypage / séquençage