Le chien, un modèle pour la génétique des mammifères

par Francis Galibert, Catherine André, Christophe Hitte

paru dans la revue Médecine/Sciences (M/S n° 8-9, vol. 20, août-septembre 2004)

Tous les chiens modernes seraient issus de la domestication des loups qui remonterait à environ 15 000 ans et proviendraient d’un nombre limité de loups femelles d’Asie orientale. Par des pratiques intensives de sélections et de croisements consanguins, l’homme a créé plus de 350 races; si chacune représente un véritable isolat génétique, elles offrent, toutes réunies, un ensemble inégalé de polymorphismes.
Cette revue recense les raisons faisant du chien un modèle irremplaçable. À l’inverse des modèles classiques utilisés pour l’analyse de la fonction des gènes, le chien offre en effet, avec ses très nombreuses races, une opportunité unique pour l’étude des allèles. Cet article présente également les données récentes obtenues dans la construction de cartes génomiques et dans le programme de séquençage du génome du chien, financé par le National Institute of Health (NIH), et rapporte que, parallèlement au séquençage, une analyse du polymorphisme génétique est indispensable pour profiter au mieux des avantages de ce modèle.

Document  téléchargeable ici